Le communiqué de presse est la pièce maîtresse de votre Book Press : c’est le document de synthèse au cœur de votre annonce.
Il est la clef de votre campagne puisqu’il réunit toutes les informations capitales à communiquer. Il est le résumé le plus précis et concis de votre Book et de l’actualité de votre entreprise. Un lancement de produit ? Un nouveau recrutement ? Un changement d’identité visuelle ? Etc. Un dossier de presse est soit un recueil d’informations destinées à la presse, soit une collection d’articles de presse. Les dossiers de presse sont généralement utilisés pour les lancements de produits, les ouvertures d’entreprise, l’annonce d’une conférence, un évènement, les fusions de deux entreprises ou, en l’occurrence : un lancement de projet dont le contenu peut être variable :

Un historique du projet.
Une suite de faits reprenant les tenants, les aboutissants, les causes, les conséquences, les statistiques et parfois les bénéfices à propos du projet.
Une biographie des éléments clés permettant de cerner le projet.
Une revue de presse des publications précédentes si elles existent.
Des photos, le logo et les différentes composantes de l’identité́ visuelle
Un communiqué de presse détaillé sur le projet et le message voulu.
Un contact presse ou les coordonnées des personnes à contacter pour disposer d’informations supplémentaires

Le dossier de presse peut aussi avoir une forme numérique.
Dans ce cas on parle d’Electronique Press kit (kit de presse électronique).

TITRE

Le titre est très certainement l’élément le plus important à soigner de tout votre communiqué de presse. Le titre a deux fonctions : attirer l’attention et délivrer un message. Il peut être informatif ou incitatif. Le titre de votre CdP le résume en une phrase. Il doit être accrocheur, susciter de l’intérêt, raconter une histoire etc.

Mais il doit aussi être concis et compréhensible, pour que le lecteur comprenne au premier coup d’œil de quoi il s’agit.

 

Par exemple : Les titres peuvent…

Raconter une histoire «Des chouettes plutôt que des pesticides: une bonne recette pour l’agriculture ?»

Faire référence à des faits «Pour gérer les supporters de football, des gardes-frontières apprennent l’anglais»

Être accrocheurs «Pour votre mariage, louez un trolleybus»

Poser des questions « La fuite des cerveaux des pays pauvres vers les pays riches n’a-t-elle que des effets négatifs?

Un rapport du FEMISE étudie les cas de la Palestine et de la Tunisie »

Jouer avec les mots « Les nouvelles routes commerciales du vieux savon naturel»

Les titres ne doivent pas… être long et assommants :

« XTP-EMW a organisé un atelier régional intitulé “Plans d’actions nationaux d’efficacité (NEAP)”, les 20 et 21 janvier 2012, à l’hôtel APC, à Kiev, en Ukraine»

Utiliser trop de jargon « Les projets MEDSO et URMS II financés par l’UE ont signé un Protocole d’accord »

Utiliser des acronymes « Selon l’EA, les PME ne profitent pas des dépenses du FED»
Être trop généraux «Visite en Azerbaïdjan de l’équipe du projet FZQY »
Être incompréhensibles «IFGO co-organise le Forum sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique “Construire des partenariats de financement”»

 

DATE ET LIEU

Primordiale pour localiser dans l’espace et temps.
La presse régionale s’appropriera le CdP plus facilement.

Identité de l’entreprise: “Communiqué de presse Société X” / “Paris le 01/02/201X”
Diffusion: ” pour diffusion immédiate ” (sauf si vous faites un embargo jusqu’à une date à mentionner) Faites le plus simple possible pour la société: un logo et c’est tout.

 

INTRODUCTION

Une introduction ne doit pas être trop longue car l’important c’es d’attirer l’attention. Ne gaspillez donc pas d’espace (et votre temps) à y accumuler des titres, des noms longs, des lieux, du jargon ou des noms de comités qui n’intéressent que vous et vos collègues et ne sont compris qu’au sein de votre projet. L’intro doit se limiter à un maximum de deux petits paragraphes. Cela suffit au lecteur pour décider de consacrer – ou non – davantage de temps à la lecture du communiqué de presse.

Une bonne intro vous permet de donner envie au lecteur de poursuivre la lecture tout en communiquant déjà un maximum d’informations à ceux qui ne souhaitent pas en savoir plus. Une erreur fréquente consiste à commencer le communiqué de presse avec des informations pratiques et ennuyeuses et garder pour la fin les choses intéressantes. Ne reléguez pas les informations intéressantes à la fin du communiqué de presse… certains ne l’atteindront jamais! L’INTRO REPOND AUX 5W :Who ? What ? When ? Why ? Where ?

 

CONTEXTE

Une fois l’information principale donnée, vous pouvez l’ancrer dans un contexte pertinent : un modèle économique, une nouvelle loi, une croissance de developpement, une problématique d’entreprise etc.

LES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Elles sont utiles uniquement afin de créer une ouverture aux journalistes pour qu’il ait le choix d’un angle original et différent de ses confrères;
On donne ainsi d’autres angles d’attaques possibles. Cela peut être d’autres objectifs que l’annonceur s’est fixé. Comme des contraintes auxquelles il a du se confronter. Un partenariat qu’il a voulu créer pour ce projet etc.
Il est bien sur fortement conseillé d’y inclure également les liens urls annexes.

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *